CAFERUIS

Regroupe des cours (IRTS Rennes 2009-2010), des infos, des épreuves de GAB, de management, etc. en lien avec la formation Caferuis


Cours de comptabilité générale

Comptabilité générale

Voici une présentation simple de la comptabilité générale :

1.     Les principes de la comptabilité

La comptabilité d’un établissement donne une image fidèle de son patrimoine, de sa situation financière et de son résultat. La comptabilité s’appuie sur 5 grands principes :

-          Principe de régularité : conformes aux règles et procédures en vigueur

-          Principe de sincérité : tenue en toute bonne fois

-          Principe de prudence : apprécier raisonnablement les faits

-          Principe de continuité : l’établissement est présumé poursuivre ses activités

-          Principe de permanence des méthodes : elles ne peuvent être modifiées d’un exercice à l’autre.

 

2.     Les états financiers

La comptabilité est la mémoire écrite de toutes les opérations effectuées et qui engagent l’établissement envers les tiers ou les tiers envers lui. Elle sert à évaluer son patrimoine (bilan).  Elle sert à déterminer le résultat  de son activité.

3.     Le cycle comptable

Le cycle comptable appelé exercice est calé sur le temps d’une année civile soit du 1er janvier au 31 décembre N. L’exercice est marqué, pour un établissement, par 4 temps forts qui sont :

-          1er janvier N : début de l’exercice comptable N

-          30 avril N: envoi du compte administratif N-1

-          Octobre N : période budgétaire  (envoi du budget N+1)

-          31 décembre N : fin de l’exercice comptable N

 

4.     Le bilan

Le bilan est matérialisé par un tableau qui permet de connaître, à un moment donné,  ce que possède l’établissement et ce qu’il doit (ses ressources et ses emplois).

Utilisation des ressources

= Emplois

Sources de financement

= Ressources

Immobilisations

Stocks

Créances d’exploitation

Liquidités

Capital

Dettes financières

Dettes d’exploitations

 

5.     Le compte de résultat

Le compte de résultat permet, en comparant les charges et les produits, de déterminer un résultat sur une période (un exercice).

Charges

Produits

Achats

Services extérieurs

Impôts et taxes

Charge de personnel

Charges financières

Charges exceptionnelles

Dotations aux amortissements et provisions

Prestations

 

Il existe un lien entre le compte de résultat et le bilan. En effet, le résultat, qui est le delta, entre les ressources et les produits apparaît dans le passif du bilan.

6.     Le plan comptable

Pour faire bref, le plan comptable est un livret présentant les différents comptes classifiés. Le plan comptable est l'ensemble des règles d'évaluation et de tenue des comptes qui constitue la norme de la comptabilité. Voici une classification synthétique des classes et de leurs répartitions entre le Bilan et le Compte de résultat.

Classe 1 : Comptes de capitaux

 

COMPTES DE BILAN

Classe 2 : Comptes d’immobilisations

Classe 3 : Comptes des stocks

Classe 4 : Comptes de tiers

Classe 5 : Comptes financiers

Classe 6 : Comptes de charges

COMPTES DE RESULTAT

Classe 7 : Comptes de produits

 

7.     Les amortissements

Définition : C’est la constatation comptable d’un amoindrissement de la valeur d’un élément d’actif, résultat de l’usage, du temps, de l’obsolescence et de toute autre cause.

Il en résulte de cette définition que l’amortissement constate :

-          L’étalement d’une charge sur plusieurs exercices

-          La diminution de la valeur d’un élément d’actif.

La durée des amortissements est imposée par un décret. Le M22 donne les durées minimums, maximums et conseillées pour chaque type d’investissement.

L’amortissement est une charge non décaissable.

 

Affectation des dotations annuelles :

-          L’amortissement forme une recette de la section d’investissement et contribue à couvrir les dépenses imputées à cette section

-          C’est donc un des moyens d’autofinancement au même titre que les provisions pour travaux et les réserves

-          L’amortissement n’est donc pas affecté

Technique de l’amortissement linéaire :

-          L’amortissement répartit de manière égale les dépréciations sur la durée de vie du bien. Si le point de départ se situe en cours d’exercice, la première annuité doit être réduite au prorata temporis en nombre jours.

-          Exemple d’un véhicule de 60000 € acheté le 1er juillet de l’année 1 et à amortir sur 5 ans.

 

Année 1

Année 2

Année 3

Année 4

Année 4

Année 4

Amortissement

6000

12000

12000

12000

12000

6000

Valeur Net Comptable (VNC)

 

54000

 

42000

 

30000

 

18000

 

6000

 

0

  

Ecritures comptables de l’amortissement :

Au niveau du bilan :

Actif

Brut

Amortissement

VNC

Immo.

Véhicule

 

60000

 

6000

 

54000

 

Au niveau du compte de résultat :

Charges

Produits

681 Dotations aux amortissements                   6000

 

 

8.     La comptabilité de paye

Un salaire est constitué :

-          D’un montant brut

-          De charges salariales (environ 23 %)

-          De charges patronales (environ 40 %)

Exemple pour un salaire brut de 1000 €

Charges salariales : 230

Charges patronales : 400

Salaire Net : 1000-230=770

Total charges : 230+400=630

Total à décaisser : 770+630=1400